Comment les captions sous-titres et closed captions peuvent contribuer à la diversité linguistique

graphical user interface, website

Dans les départements de marketing ou de communication, la vidéo demeure la star. Toutefois, que ce soit pour un site web, les réseaux sociaux ou pour une publicité en ligne, le contenu d’une vidéo se doit d’être compréhensible aux yeux des utilisateurs. Pour ce faire, il est essentiel de sous-titrer les vidéos. Pour autant, les sous-titres et les closed captions peuvent-ils contribuer à la diversité linguistique ? Élément de réponse dans cet article.

Pourquoi sous-titrer toutes ses vidéos ?

Aujourd’hui, sur certains réseaux sociaux, il est possible pour l’utilisateur d’activer ou non le son lorsqu’il visionne un film. Par conséquent, il faut donc faire en sorte que la vidéo reste compréhensible même le son coupé, d’où l’importance des sous-titres ou des incrustations. De plus, sous-titrer ses vidéos permet de garantir l’accessibilité des contenus. Il est aussi une excellente occasion d’engager et de se différencier. En effet, en plus de retranscrire les paroles, les sous-titres peuvent décrire plusieurs détails, secondaires aux yeux de l’utilisateur, mais importants à la bonne compréhension de la vidéo s’il est écouté sans le son.

A lire également : Quel support double écran ?

Comment sous-titrer les vidéos ?

Il existe deux manières de sous-titrer les vidéos : les sous-titres et les closed captions.

Les sous-titres

Les sous-titres sont des écrits dérivés d’une transcription condensée du dialogue d’un film et apparaissent en bas de l’image. Contrairement aux closed captions, les sous-titres ne sont une description exacte de l’action et des discussions intégrées dans une vidéo. En supposant que les utilisateurs entendent déjà les effets sonores, les sous-titres ne reprennent que les échanges des personnages et de la narration. Leur seul principe est de rendre la compréhension vocale d’une vidéo la plus simple possible à tout type d’audience.

A lire en complément : Comment optimiser votre expérience client ? Utilisez un ACD !

Les closed captions ou CC

Les closed captions ou sous-titres codés fournissent non seulement la conversation sous forme d’un texte, mais complètent aussi les informations sur les bruits qui font partie du scénario. Généralement, les sous-titres codés sont transcrits dans la langue utilisée dans la vidéo. Par ailleurs, les closed captions rendent le contenu accessible au plus grand nombre et permettent à l’audience de comprendre les vidéos, même dans des endroits assourdissants.

En résumé, les sous-titres s’adressent uniquement aux personnes qui souhaitent entendre le son, mais qui ont aussi besoin des discussions sous forme écrites. Les closed captions par contre, sont réservé à une communauté qui ne peut pas entendre l’audio et donc qui a besoin d’une description littérale des sons.

Les sous-titres et closed captions : participent-ils réellement à la variété linguistique ?

Bien qu’ils se différencient, sous-titres et closed captions ont tous deux été inventés pour répondre à une problématique presque pédagogique. En effet, ces captions aident les personnes à comprendre facilement un contenu. Ces captions, créés non seulement pour les malentendants que pour les réceptifs, sont dictés par un code couleur afin d’apporter des indications précises pour faciliter la compréhension de la source audio. Ils permettent aussi aux personnes de varier les langues et de sélectionner les sous-titres dans la langue de leur choix.

Par ailleurs, les closed captions permettent de reconstituer le mieux possible la bande-son d’un film ou d’une œuvre à l’attention des sourds. Ainsi, pour les personnes ayant un niveau d’anglais moins correct à l’écoute, Closed caption est sans aucun doute le meilleur enseignant d’anglais qui soit. Par conséquent, il est tout à fait possible de visionner un bon film tout en apprenant une langue étrangère.