Comment s’appelle un logiciel malveillant qui demande de l’argent ?

logiciel malveillant

Les attaques des cybercriminels ne manquent pas sur internet. Les logiciels malveillants envoyés ne fonctionnent pas de la même manière. Il n’est pas rare d’en croiser qui vous exige une rançon. Comment s’appelle ce type de logiciel malveillant ? Lisez ce qui suit pour avoir plus d’informations à son sujet.

Le logiciel malveillant qui demande de l’argent est le Ransomware

Encore appelé rançongiciel, le ransomware est une application malveillante qui s’infiltre dans votre ordinateur. Cette dernière fonctionne comme un virus et vous empêche d’accéder à votre appareil. Dans certains cas, le logiciel malveillant bloque l’accès aux différents fichiers que vous disposez dans votre ordinateur.

A lire en complément : Comment sécuriser Telegram ?

Pour ce faire, ce dernier chiffre les données avec une clé de sécurité. Sans cette dernière, vous ne pouvez pas accéder à vos données. Vous verrez ensuite une fenêtre qui vous indique que vous devez payer une certaine somme pour entrer en possession de vos informations.

Le rançongiciel infiltre votre ordinateur après l’ouverture d’un courrier malveillant. Au cours de la navigation sur internet, vous pouvez cliquer sur un lien ou visiter une page qui attaque votre ordinateur avec des virus. Le ransomware est souvent conçu et contrôlé par un cybercriminel qui est en quête constante de victime sur internet. Ce dernier fait usage des différentes failles sur internet pour introduire ses logiciels malveillants. Le principal but du rançongiciel est de vous soutirer de l’argent.

A lire également : Les batteries Galaxy S10, S10+ et S10e se font face : quel téléphone portable peut durer plus longtemps quand il est allumé ?

Quelles solutions face à un logiciel malveillant ?

Lorsque vous êtes en face d’un logiciel malveillant qui vous demande de l’argent, vous devez rester concentré. Ne vous affolez pas et suivez l’une des instructions suivantes.

Coupez la connexion internet

Lorsque vous remarquez la présence d’un logiciel malveillant, vous devez automatiquement couper votre connexion internet. C’est le moyen utilisé par le cybercriminel pour contrôler votre ordinateur ou vos fichiers.

Si ce dernier n’a pas encore le contrôle de votre appareil, vous venez de l’empêcher de faire cela. Pour continuer, débrancher les câbles de votre serveur ou de votre ordinateur. Si vous êtes connecté sur un Wifi, éteignez-le tout de suite.

Refusez le paiement

En présence d’un rançongiciel, la plus grande erreur est de payer la rançon. En payant le montant demandé, rien ne prouve que le cybercriminel vous laisse l’accès à vos données. Aussi, ce dernier peut vous laisser un accès temporaire puis bloquer encore l’ordinateur. Pour cette fois-ci, il vous demandera une rançon plus élevée. Ne lui payez alors rien.

Enregistrez les preuves

L’enregistrement des preuves est l’une des premières choses à faire quand vous êtes face à un logiciel malveillant qui demande de l’argent. Capturez les messages, identifiez les fichiers attaqués. Recensez toutes les informations qui vous permettront de porter une plainte.

Portez plainte

Lorsque vous regroupez vos informations, vous pouvez vous diriger vers le poste qui s’occupe de la cybercriminalité. Fournissez toutes les informations puis déposez votre plainte. Enfin, solliciter un professionnel qui vous aidera à nettoyer le virus.

Comment éviter l’attaque d’un ransomware ?

logiciel malveillant

Pour éviter les problèmes, vous ferez mieux de suivre les règles pour éviter un ransomware.

Faites les mises à jour de sécurité

Les ordinateurs sont tous dotés d’un système de sécurité intégré. Vous devez vous assurer que ce dernier soit à jour. C’est le premier élément qui vous permet d’empêcher les attaques de cybercriminel.

Prévoyez un antivirus

Votre machine ne doit pas être dépourvue d’antivirus. C’est un logiciel qui permet de supprimer automatiquement les rançongiciels. Configurez votre pare-feu et l’antivirus de sorte que ces derniers servent de filtre. Seules les applications et données légitimes peuvent passer.

Ayez une bonne habitude informatique

Votre comportement déterminera si vous pouvez vous faire attaquer facilement. Pour ce faire, vous devez cultiver les bonnes habitudes informatiques. Vous devez éviter de visiter les plateformes non sécurisées. C’est le nid dans lequel les cybercriminels posent les différents pièges.

Ensuite, vous devez contrôler les courriels que vous ouvrez. Contrôlez les liens sur lesquels vous cliquez également. Lorsqu’une plateforme ne vous inspire pas confiance, ne visitez point cette dernière.

Faites des sauvegardes régulières

Pour éviter les attaques, vous devez sauvegarder régulièrement vos données. Vous pouvez aussi les mettre sur plusieurs supports. Ces derniers peuvent servir de disque de restauration en cas d’attaque.